La hijama

La hijama en islam : exploration de ses bienfaits et de sa base scientifique

La hijama, également connue sous le nom de cupping en anglais, est une pratique ancienne qui remonte à l’époque du Prophète Muhammad (que la paix soit sur lui). Selon la Sunna en islam, la hijama consiste à appliquer des ventouses sur certaines parties du corps pour éliminer les toxines et favoriser la circulation sanguine.

Cette méthode thérapeutique a gagné en popularité ces dernières années, non seulement en raison de son importance religieuse, mais aussi en raison de sa justification scientifique. Dans cet article, nous explorerons les bienfaits de la hijama selon la Sunna en islam, ainsi que les preuves scientifiques qui soutiennent cette pratique.

La hijama dans la médecine prophétique et sa reconnaissance par l’OMS

La hijama

La hijama, également connue sous le nom de cupping thérapie, est une pratique médicale traditionnelle utilisée dans la médecine prophétique pour soigner divers maux et améliorer la circulation sanguine. Cette technique consiste à placer des ventouses sur certaines parties du corps, créant ainsi un vide qui permet de stimuler la circulation sanguine et d’éliminer les toxines.

A lire aussi :  Exploration de la parole puissante : "Allah nous suffit"

La hijama est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2004 comme une médecine qui soigne, ce qui témoigne de son efficacité et de son importance dans le domaine de la santé.

L’historique de la hijama et ses contre-indications

La hijama, également connue sous le nom de cupping thérapie, trouve son origine ancestrale en Égypte, où elle était pratiquée depuis des millénaires. Cette technique a ensuite été reconnue et adoptée par les Chinois, qui l’ont intégrée à leur médecine traditionnelle.

Cependant, il est important de noter que la hijama n’est pas recommandée pour tout le monde. Les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes faibles et celles sous anticoagulants doivent éviter cette pratique, car elle peut entraîner des complications. Il est donc essentiel de consulter un professionnel de santé avant de recourir à la hijama afin de s’assurer qu’elle convient à chaque individu.

Les bienfaits spécifiques de la hijama

La hijama

La hijama offre de nombreux bienfaits pour la santé, notamment en stimulant le système immunitaire et en purifiant le sang. En plaçant les ventouses sur des points spécifiques du corps, elle permet de favoriser la circulation sanguine et d’éliminer les toxines présentes dans le sang. De plus, la hijama peut être utilisée comme remède naturel contre l’affaiblissement de la mémoire et les migraines.

A lire aussi :  Premiers pas vers un voyage spirituel : Chercher la proximité d'Allah

Les ventouses sont positionnées en fonction de la localisation du mal à traiter, ce qui permet une action ciblée et efficace. Il est également important de noter que la hijama peut être utilisée de manière préventive à certains moments recommandés, afin de maintenir une bonne santé. Cependant, il est essentiel de ne pas pratiquer la hijama pendant le mois de Ramadan, car cela rompt le jeûne.

Avatar photo
Adem Rachidi

Passionné par le digital, j'ai fondé le site mosquee-arrahma.fr pour partager l'actualité récente autour du monde religieux islamique. Mon engagement dans ma communauté m'a conduit à créer cette ressource en ligne, qui vise à informer et à éduquer sur des sujets religieux et culturels importants pour les musulmans. Je suis fier de contribuer de cette manière à la compréhension et à la diffusion d'informations au sein de notre communauté.

Voir tous les articles