bien accomplir sa prière

Comment bien accomplir sa prière ?

Les musulmans, chiites ou sunnites, doivent respecter un certain nombre de rituels pour bien accomplir leurs prières. Même les enfants âgés de 7 ans à 10 ans sont concernés. La prière étant l’un des 5 piliers de l’Islam. L’acte doit être accompli correctement et sérieusement. Dans cet article nous allons vous montrer comment bien accomplir sa prière.

1ère étape : se purifier avant de commencer une prière

Contrairement aux idées reçues, les musulmans peuvent prier à n’importe quel endroit à condition qu’il soit bien propre. Il faudra donc choisir un lieu approprié (calme). Le prieur doit aussi être propre. En d’autres mots, son corps et ses vêtements ne doivent pas être sales. D’où la nécessité de se purifier en faisant des ablutions avant de prier. En choisissant de prier dans une mosquée, il est impératif de respecter le silence pour ne pas déranger les autres musulmans.

2ème étape : se mettre en face de Qibla

Maintenant que le corps est purifié, la prière peut commencer en se mettant face à la Qibla. Il s’agit, pour rappel, de la direction vers la Kaaba, située dans la mosquée sacrée de la Mecque. Tous les musulmans du monde entier doivent se tourner 5 fois par jour vers cette direction au moment de la prière.

A lire aussi :  Renforcer sa confiance en soi par la prière : guide pour les nouveaux musulmans

3ème étape : bien suivre les horaires de prières musulmanes

Notons que les musulmans prient 5 fois par jour. Chaque prière doit être effectuée à des moments précis. Des calendriers de prières musulmanes sont disponibles sur Internet. Ils sont élaborés par deux associations : les Musulmans de France (MF) et la Grande Mosquée de Paris (GMP).

Pour mémoire, les cinq prières quotidiennes musulmanes sont :

  • La Souhb (à l’aube)
  • La Dhor (à la mi-journée)
  • L’Asr (à l’après-midi)
  • La Maghrib (lors du coucher du soleil)
  • L’Isha (pendant la nuit)

Bon à savoir : les horaires des prières musulmanes sont les mêmes pour les shiites et les sunnites. Il y a néanmoins quelques points de différence entre les moments de prière.

4ème étape : commencer à prier en récitant chaque rakat

Pour bien accomplir la prière en Islam, il faut d’abord avoir l’intention de prier dans son cœur. En levant les mains jusqu’à ses oreilles, le prieur (un homme) dit d’une voix haute (mais pas trop forte) « Allahu Akbar ». S’il s’agit d’une femme, elle lèvera ses mains jusqu’à ses épaules, les paumes vers l’avant.

Il faudra ensuite placer sa main droite sur sa main gauche, posée sur son nombril. Une femme musulmane mettra ses mains sur sa poitrine. Pendant ce rituel, il est formellement interdit de regarder à droite à gauche. Le prieur récite la prière d’ouverture « Isteftah Dua », et continue avec le chapitre d’ouverture du Coran. Il est aussi possible de réciter toute autre sourate.

A lire aussi :  Quels sont les 5 piliers de l’islam ?

En baissant (de façon que le dos et le cou soient droits et parallèles au sol), le prieur dit « Allahu Akbar ». Il faut ensuite prononcer les mots « Subhanna – Rabbeyal – Azzem – wal – Bi – haamdee » 3 fois ou plus. Maintenant, le prieur se redresse, et lève ses mains vers ses oreilles en disant « Samey – Allahu – leman – Hameda ». Il doit ensuite se prosterner, et poser son front, ses genoux et ses mains sur le sol. Dans cette position appelée sujud, il prononce les mots « Subhanna – Rabbeyal – Alla – wal – Bi – haamdee » 3 fois ou plus.

Le prieur se redresse, relève la tête du sol et s’assoit sur ses genoux en mettant sa jambe gauche à plat du genou au talon. Il place ensuite ses mains à plat sur ses genoux, et récite « Rabig – Figr – Nee – Waar – haam – ni, Waj – bur – nii, Waar – faa – nii, Waar – zuq – nii, Wah – dee – nee, Waa – Aafee – nii, Waa – fuu – annii ». il se prosterne à nouveau, et dit « Subhanna – Rabbeyal – Alla – wal – Bi – haamdee » 3 fois ou plus.

A lire aussi :  Interprétation des rêves en islam : quelle réaction adopter ?

5ème étape : terminer sa prière

Après avoir prosterné une deuxième fois, le prieur se lève du sujud. Il se redresse et dit Allahu Akbar. C’est ainsi que se termine une raka. Et il faut en faire jusqu’à trois ou plus. Tous les deux sujuds après le second, le prieur s’assoit de nouveau sur ses genoux, et récite la prière tashahhud.

Pour bien accomplir la prière il faut la conclure. Le prieur prie Allah. Il tourne ensuite sa tête vers la droite et dit « As Salam Alaykum wa Rahmatullahi wa Barakatuhu ». Et pour finir, il tourne la tête vers la gauche et dit « As Salam Alaykum wa Rahmatullahi wa Barakatuhu ».

Avatar photo
Adem Rachidi

Passionné par le digital, j'ai fondé le site mosquee-arrahma.fr pour partager l'actualité récente autour du monde religieux islamique. Mon engagement dans ma communauté m'a conduit à créer cette ressource en ligne, qui vise à informer et à éduquer sur des sujets religieux et culturels importants pour les musulmans. Je suis fier de contribuer de cette manière à la compréhension et à la diffusion d'informations au sein de notre communauté.

Voir tous les articles